agenda-4-1505140-640x480

Organisation optimale avec le Bullet Journal

Il fût une époque dans ma vie où mon grand défi était de trouver l’énergie nécessaire pour faire ce qui me plaisait. Maintenant que je vais mieux, mon nouveau défi est de trouver du temps! Mon horaire s’est quelque peu étoffé au fur et à mesure que ma santé s’est améliorée. Les choses se sont ajoutées tout à fait naturellement les unes à la suite des autres et je les ai intégrées à mon horaire graduellement sans m’en rendre compte.

Me voici dorénavant à un tournant majeur; je dois m’organiser! J’imagine que vous savez de quoi je parle!!

Les bouts de papier se font trop nombreux sur mon bureau et les cases trop petites sur mon calendrier. Je décrète donc qu’il est temps de réintroduire l’agenda dans ma vie!

Le seul problème, c’est que je n’ai jamais aimé travailler avec un agenda. Soit il y a trop d’espace pour écrire des trucs qui ne m’intéressent pas, soit il n’y en a pas suffisamment. J’aime prendre des notes et faire des listes, mais je n’arrive jamais à remettre la main dessus quand j’en ai besoin et je déteste gaspiller les pages blanches qui m’ont été inutiles dans un agenda traditionnel.

Ça fait au moins trois fois que je fais le tour des magasins, sans en trouver un seul qui m’intéresse et qui réponde vraiment à mes besoins. Je crois tout de même avoir trouvé une belle solution; le Bullet Journal!!

C’est un concepteur de produits numériques, Ryder Carroll, qui a créé ce journal à faire soi-même, entièrement à la main, sans ordinateur, ni pages pré-imprimées. Et le plus beau avec ce journal est qu’il s’adapte parfaitement à nos besoins personnels.

Les règles de bases sont plutôt simples.

1 – On prend un cahier du format qui nous plait et on commence avec un index que l’on place au tout début. On peut réserver quatre pages à ce dernier. Par la suite on numérote les pages suivantes.

2 – Pour avoir une bonne vue d’ensemble de notre année, on utilise deux pages que l’on sépare en trois blocs. On y note les trois premiers mois de l’année sur la page de gauche et les trois suivants sur la page de droite. Il suffit de répéter l’opération sur les doubles pages suivantes pour couvrir une année entière. Ensuite, on note les numéros de pages utilisées pour cette vue d’ensemble dans notre index. Vous pouvez choisir d’utiliser plus ou moins d’espace pour ces vues d’ensemble selon vos besoins en séparant vos pages en plus gros blocs ou en plus petits.

bullet-journal-mois

3 – On prépare notre calendrier mensuel. Le nom du mois devient le titre et sur la page de gauche, on inscrit les dates de haut en bas en notant la journée à côté des chiffres, la première lettre suffit. Si le 1er est un samedi comme en ce mois d’octobre, on notera comme suit ;

bullet-journal-oct

Sur la page de droite, on pourra inscrire ce qui est à faire durant le mois en précédent chaque note d’un boulet, par exemple;

  • Prendre rendez-vous chez le dentiste
  • Faire une carte d’anniversaire pour René
  • Inviter Michelle pour discuter du dossier X

On reporte ensuite le numéro des pages utilisées dans l’index.

4 – On prépare le calendrier journalier où on inscrit nos notes en les classant par jour. Cette section est remplie au fur et à mesure des jours sans prendre trop d’avance et on utilise seulement l’espace nécessaire pour chaque jour.

C’est ici que l’on introduit les symboles suivants; le boulet indique les tâches, le cercle sert à noter les rendez-vous et le trait est réservé pour les notes. L’étoile sert à noter une priorité et est ajoutée devant le symbole de la tâche, du rendez-vous ou de la note.

bullet-journal-symboles

Maintenant, voyons comment le système fonctionne. À la fin du mois, on prépare le calendrier mensuel suivant. C’est le temps de retourner en arrière pour voir si on a bien fait toutes nos tâches et de les classer adéquatement. On trace un X sur le boulet devant chaque tâche effectuée.

bullet-journal-systeme-1

Si une tâche n’a pas été effectuée, on doit décider si elle a encore de l’importance. Si la réponse est non, on trace un trait dessus. Si la réponse est oui, on trace une flèche vers la droite sur le boulet et on reporte cette tâche sur la page droite de notre calendrier mensuel suivant.

Si la tâche est due dans plusieurs mois, on trace une flèche vers la gauche sur le boulet et on reporte cette note dans la section vue d’ensemble (section 2) sous le bon mois. C’est ce que le créateur du Bullet Journal appelle la migration.

bullet-journal-systeme

Vous pourrez constater à cette étape qu’il arrive que certaines tâches ou certaines notes soient reliées ensemble. Pour les rassembler, on peut maintenant créer des listes. Il suffit d’utiliser la page blanche suivante et de reporter le numéro de cette page et le titre de notre liste dans l’index pour pouvoir la retrouver plus tard. Fini les bouts de papiers qui traînent partout et que l’on égare invariablement!

C’est la combinaison du calendrier de tâches et du classement de mes listes adorées qui me plait le plus dans ce concept. C’est un tout en un parfait!  Il me reste à le tester pour voir s’il passera l’épreuve du temps, je vous tiendrai au courant…

Le Bullet Journal n’est pas encore clair? Vous avez besoin de le voir pour comprendre? Pour vous aider, je vous ai joint quelques vidéos plus bas, il y a plusieurs que l’on peut retrouver sur You Tube en commençant par celle du créateur du fameux Bullet Journal… pour ceux qui parlent l’anglais. Toutes les informations de cet article en sont tirées, ce qui vous aidera certainement à comprendre, même si votre anglais est minimaliste.

Pour les autres voici une production de Solange te parle plutôt comique qui explique l’essentiel du concept.

Je vous propose également une troisième vidéo de Leader blogueur qui ajoute sa petite touche personnelle au concept.

Si, contrairement aux recommandations de Solange, vous faites quelques recherches sur Pinterest, vous pourrez constater que plusieurs personnes ont adapté le concept et ajouté plusieurs touches personnelles. Couleurs, dessins et listes diverses s’ajoutent allègrement au Bullet Journal.

Personnellement, je compte faire preuve de retenue et garder mon journal plutôt épuré pour être en mesure d’en faire un outil efficace plutôt qu’une œuvre de création. Par contre, je compte sur lui pour traquer chaque moment libre et pouvoir créer de nouveau à mon goût malgré les nombreux ajouts à mon horaire!!

Et vous, quels sont vos trucs afin d’organiser efficacement votre horaire et de trouver le temps de créer? Je suis curieuse de connaître vos astuces!

Myriam

Le crédit photo pour la plus belle image de cet article (tout en haut) va à Mario Servovidio… Merci!

Vive le bois flotté

L’été, la plage, les pieds dans le sable chaud, les marches en famille… ah, que de beaux souvenirs de vacances. J’ai eu envie de ramener un peu de ces souvenirs avec moi à la maison en récoltant plusieurs pièces de bois flotté. J’ai des projets en tête et je vous présenterai quelques-unes de mes réalisations plus tard, mais en attendant, voici un petit tour d’horizon de ce que j’ai déniché sur Pinterest sur ce sujet.

Le bois flotté est un élément versatile qui semble inspirer des gens de sphères très variées. Certains en ont fait des présentoirs qui subliment nos bijoux. Impossible de toujours porter le même collier avec une tel présentation.

presentoirs-bijoux
Le bois flotté peut tout aussi bien être utilisé comme matériel de construction de pour plus imposantes structures. L’effet est impressionnant dans cette salle de bain, c’est une belle façon de ramener la plage à la maison. (suite…)

gaspésie 019

Le retour

C’est un retour de vacances pour nous. Fini les longues marches sur la plage, la farniente, la bonne bouffe et le bon vin entre amis à chaque soir!! On a dit au revoir à la Gaspésie et sommes revenu vers nos chères Laurentides. L’école recommence cette semaine pour ma fille… et pour moi aussi. Je reprends ma formation en ligne pour apprendre à mieux blogguer. Je l’ai mise de côté cet été. Impossible de me concentrer suffisamment dans une maison pleine d’effervescence et d’amis. Plutôt que de frustrer contre le calme disparu, j’ai décidé de profiter à fond de mon été avec ma petite famille et nos nombreux amis qui sont venus nous visiter et que nous avons, nous aussi, visités.

Mon été a commencé sur une note particulièrement difficile. La maman d’une amie de ma fille nous a dit adieux en quittant ce monde et en laissant derrière elle ses deux magnifiques petites filles et son amoureux. Ce qui est encore plus difficile à comprendre, c’est qu’elle est partie par sa propre volonté.

Bien que je ne l’ai pas énormément fréquentée, je l’ai croisée quotidiennement en allant reconduire ma fille à la garderie pendant plus d’une année. Bien que nous ne nous croisions plus depuis nos déménagements respectifs, nous étions encore en contact grâce à Facebook.

La nouvelle de son suicide a eu un effet choc assez majeur. Une foule d’émotions m’ont assaillie et ont joué au yoyo avec moi pendant plusieurs jours et viennent encore me visiter régulièrement. Toutes mes questions restent sans réponses et je ne peux m’empêcher de penser à ses deux petites filles que j’ai gardées. Ses deux petites filles qui n’ont plus de maman…

C’est sur cette note que mes vacances ont débuté. Et malgré ce que l’on pourrait croire, cette nouvelle va m’avoir fouetté les sens et poussé à profiter à fond de la vie, de ma fille et de mon amoureux. J’ai rapidement mis de côté mes frustrations professionnelles pour me concentrer sur mes vacances en famille.

Je ne pensais pas vous confier cette mauvaise nouvelle sur mon blog. Mais voilà, chaque fois que je commence un texte ou une recherche, c’est cet événement qui me revient en tête et qui prend toute la place. J’ai réussi à parler de création pendant un temps, mais peut-être que maintenant,  je dois écrire sur ce sujet et mouiller encore quelques mouchoirs pour réussir à «processer» toutes mes émotions? Peut-être que je dois écrire les mots qui me restent encore coincés dans la gorge avant de pouvoir écrire sur d’autres sujets?

Alors j’ai décidé de cesser de résister et je vous partage ce moment déterminant de mon été. J’ai écrit le mot décidé, mais je ne suis pas vraiment certaine que ce soit le bon mot. Disons que je laisse couler…

Myriam

La photo a été prise au Centre d’art Marcel Gagnon de Ste-Flavie en Gaspésie.

Le grand retour du macramé

Quand une tendance qui a fortement marqué votre enfance revient en vogue, c’est un signe indéniable que le temps a filé et que l’on ne rajeunit pas. La mode hippy et le style bohème qui envahissent autant nos garde-robes que les décors de nos maisons, ramènent avec eux une tendance que j’ai bien connue à l’adolescence; le macramé.

Alors si comme moi, vous vous souvenez des nœuds de base, il est temps de vous y remettre, car la tendance du macramé fait un retour marqué. Durant plusieurs années, il a été jugé comme étant ringard, dépassé, quétaine et j’en passe; ce n’est manifestement plus le cas.

Plus épuré, moins coloré et tout en frange, vous pourrez le retrouver sous de très multiples formes.

Le macramé habille de nouveau nos fenêtres avec élégance.

rideaux 2

(suite…)

mobile 2

Du bricolage aux Œuvres d’art avec le fil de fer

Le fil de fer, élément banal par excellence, est abondamment utilisé dans nos maisons et nos jardins. Mais saviez-vous qu’on peut aussi en faire de véritables œuvres d’art?

Versatile à souhait, certains le transforment en bijoux d’une belle simplicité ou encore d’une extravagante complexité. S’il se prête bien au petit format, il n’est pas pour autant intimidé par les formats beaucoup plus impressionnants. Il est également facile à transformer aussi bien par les enfants que par les professionnels de grand calibre. On peut le traiter avec humour ou avec le plus grand sérieux. À l’intérieur comme à l’extérieur, le fil de fer se transforme et se plie à toutes nos fantaisies.

Je vous invite à venir découvrir le fil de fer dans tous ces états. Vous serez surpris de sa grande versatilité. (suite…)

mandala bleu

Mandala d’intentions tout en fleurs

Je vous ai déjà parlé de mandalas par le passé. Je vous avais présenté des dessins nés suite à une journée créative entre amies que vous pouvez revoir ici et je vous ai présenté une grande Dame du Mandala Madame Pauline Veilleux. Le sujet revient une fois de plus en force suite à un atelier tout à fait inspirant initié par Pauline Veilleux et Mélanie Adams.

Il s’agissait d’une invitation à créer un mandala d’intention avec des éléments de la nature. Nous avons été invités à nous présenter à cet atelier avec des éléments de notre jardin. Plusieurs familles ont répondu à l’appel. Petits et grands se sont regroupés, le temps de quelques heures, pour créer un immense mandala d’éléments naturels dans la stationnement du Centre Communautaire le Cri du Cœur du superbe et très artistique village de Val-David.

Après avoir fait un inventaire de nos éléments naturels et les avoir classés par couleurs, nous avons complété notre stock par une nouvelle cueillette dans le jardin communautaire du village à la recherche des couleurs manquantes pour la réalisation de notre œuvre. (suite…)

Paroles d'enfants en image 12

Paroles d’enfants en images

Les enfants en bas âges nous offrent régulièrement de véritables perles tout en découvrant le monde et le langage. Une amie avait pris l’habitude d’écrire sur Facebook les meilleurs expressions et commentaires de son jeune fils. Nous avons bien ri en lisant ces lignes qui nous ont aussi, bien souvent, fait réfléchir. J’avais tellement apprécié cet exercice que j’ai décidé de le reprendre avec ma fille. En plus de les noter, j’ai aussi choisi de mettre certaines de ces expressions en image. Je me suis dit que ça lui ferait de beaux souvenirs, un peu comme un album photos.

Ça fera bientôt un an que nous avons emménagé dans notre nouvelle maison, mais il nous reste encore des boîtes à déballer, oui, oui, il en reste encore. Et c’est en y mettant de l’ordre que j’ai mis la main sur mes dessins de Paroles d’enfants. Ma fille qui a maintenant 7 1/2 ans (la demi est très importante pour ne pas dire primordiale!) a bien rigolé en découvrant ce qu’elle avait dit plus petite. Nous avons eu tellement de plaisir à les relire que j’ai décidé de les partager avec vous. Ça pourrait peut-être vous inspirer à en faire autant!!

J’ai l’habitude de vous proposer des activités à faire avec vos enfants, mais cette fois-ci il s’agit d’un bricolage à faire pour vos enfants! À moins que ceux-ci soient devenus suffisamment grands pour les mettre en image eux-mêmes…  Ce qui pourrait être une alternative des plus intéressantes. (suite…)

DIY – Abat-jour de laine feutrée

Cet article participe à l’événement le challenge des blogs « un DIY de lampe » organisé par Stéphanie du blog Déconome. Le gagnant remportera une lampe créée par Gautier Studio. Alors, si vous aimez ma lampe, aidez-moi à remporter ce superbe prix en cliquant ici. Chaque clic équivaut à un un vote!!

Voici maintenant le Do It Yoursefl de mon abat-jour en laine feutrée.

DIY abat-jour laine feutrée

Pour réaliser cet abat-jour, vous aurez besoin de: (suite…)

Le feu au cœur de nos foyers

Dans le cadre de la série présentant des artisans qui ont trouvé une façon ingénieuse et créative de gagner leur vie, je vous présente avec un peu de retard, une vidéo que j’ai réalisée ce printemps.

La collaboration entre un maçon-âtrier et une designer d’intérieur hors norme a donné naissance à une coopérative très inspirante. L’esprit du lieu réalise, entre autres, des foyers de masse qui habitent majestueusement le centre des maisons et qui leur donnent une âme chaleureuse et accueillante. Il faut entendre Jean-David Morneau parler du feu et Andrée Perreault parler du rôle d’une maison pour comprendre à quel point ils ont une vision bien à eux et une très grande conscience de l’environnement.

Je vous invite à visiter leur site internet et à visionner les nombreuses photos de leurs réalisations.  Avec la collaboration d’une associée tout aussi talentueuse qu’eux, Sylvie Plaire, ils travaillent magnifiquement les enduits naturels que l’on retrouve autant sur les foyers qu’ils créent que sur les murs. Les enduits représentent une façon saine, écologique et très artistique d’habiller les surfaces.

Je suis d’ailleurs restée sur ma faim. Je ferai donc un portrait d’artiste avec Andrée Perreault prochainement. Pour elle, le design et la décoration ne sont pas des éléments superficiels et temporaires qui changent au gré des modes. Elle voit plutôt la maison comme un lieu qui nous protège et peut nourrir l’âme et le cœur de ses habitants. Pour bien rendre justice à son propos rafraichissant, j’ai choisi de lui consacrer une vidéo entière. De plus, elle travaille actuellement sur un projet que je tiens à vous présenter… C’est donc un sujet à suivre!!

Mais pour le moment, place à L’Esprit du lieu et ses à magnifiques foyers de masse, véritables œuvres d’art qui savent habiter les foyers comme nul autre!!

Si vous êtes sous le charme et souhaitez obtenir davantage de renseignements, je vous invite à visiter leur site internet et leur page Facebook. Andrée vient également de créer une nouvelle page Facebook pour partager sa vision poétique et artistique que vous retrouverez en cliquant juste ici.

Bon voyage dans le monde de ces créateurs de grand talent!!

Myriam

L’École Imagine

Je vous ai souvent parlé de la magnifique école Waldorf de ma fille.

Aujourd’hui je vous présente l’École Imagine et son grand rêve…

La vidéo est vraiment superbe!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...