conte thérapeutique

Comment écrire un conte thérapeutique

Le conte thérapeutique est un outil super créatif qui agit en douceur sur l’inconscient des enfants. Si tu vis une situation difficile, il peut t’aider. Le principe est simple, on utilise une métaphore mettant en scène des personnages auxquels ton enfant pourra s’identifier. Il vivra à travers ces personnages une situation problématique qui se dénouera durant le récit. Dans cet article, je t’invite à découvrir ce conte et je te présente pas à pas comment en construire un pour ta situation particulière.

Comment écrire un conte thérapeutique

Voici en 5 étapes claires, comment créer un conte thérapeutique sur mesure pour ton enfant.

L’objectif
Décrire objectivement la situation. Exemple; ma fille a peur des araignées, elle est impolie, mon fils est batailleur ou encore il y a trop de chicane entre frère et sœur etc…

La demande
Écrire une demande concrète pour arriver à la résolution de la situation. Dans notre histoire, il s’agira de la conclusion. Je veux que ma fille arrive à contrôler sa peur des araignées, je veux qu’elle soit plus polie, que mon fils soit conscient de sa force et qu’il utilise son énergie de façon plus créative et positive, que mes enfants s’amusent ensemble ou séparément sans continuellement se chicaner etc…

Les métaphores
Identifier des métaphores qui parlent à nos enfants. Dans les contes thérapeutiques, nous utilisons le plus souvent des personnages d’animaux pour les rôles principaux. Mais pas qu’eux, alors tu peux être créatif. Ceci dit, il faut garder en tête que l’enfant doit pouvoir s’identifier aux personnages sans pour autant être le personnage de l’histoire, il s’agit bien d’une métaphore.

Liste ici tout ce que ton enfant aime particulièrement sans oublier ses activités favorites.Chat, chien, cuisiner, courir, jouer dans le sable, lire, dessiner, chanter etc…

La mise en situation
Pense à une histoire mettant en situation l’un ou plusieurs des éléments favoris de ton enfant. S’il aime les chats et aime cuisiner, ton histoire peut mettre en scène un chaton chef cuisinier d’un grand restaurant.

L’histoire
Tu dois maintenant construire une histoire avec tous ces éléments en arrivant à une résolution claire et positive du problème. Les contes thérapeutiques doivent agir de façon douce et invisible au niveau de l’inconscient de l’enfant. C’est pour cette raison que tu ne dois pas être moralisateur, ni utiliser ton conte thérapeutique pour donner explicitement un exemple durant le quotidien de l’enfant. Du genre; tu te souviens dans ton conte, l’ourson ne se bat pas avec son ami…
Le cerveau des enfants n’est pas encore développé comme le nôtre. En bas âges, ils ne peuvent pas toujours raisonner logiquement. Toute la force de l’histoire thérapeutique réside dans la métaphore qui habite l’enfant et agit sur son inconscient.

Comment utiliser les contes déjà existants

En prenant conscience de la construction du conte thérapeutique et de son utilité, tu peux également dénicher des histoires déjà connues qui pourront t’aider. Quand je donne l’exemple d’une petite fille qui a peur des araignées, je parle spécifiquement de ma fille. À l’aide du dessin, j’avais identifié le fait qu’elle avait peur de se retrouver piégée dans les fils d’araignée durant son sommeil. Quelqu’un lui avait expliqué que les araignées ligotaient leurs victimes et les conservaient ainsi jusqu’à ce qu’elles aient faim. C’est alors qu’elles allaient se nourrir du sang des victimes ainsi ligotées. Il n’en fallait pas plus pour que ma fille, débordante d’imagination, développe une véritable phobie des araignées!
Je n’ai pas eu besoin de lui écrire un conte thérapeutique pour l’aider, il en existait déjà un! Je lui ai simplement raconté l’histoire de Gulliver et des liliputiens. Pour connaitre les autres techniques que j’ai utilisées pour l’aider, tu peux lire cet article.

Comme tu peux le constater, il n’est pas nécessaire d’écrire toi-même un conte thérapeutique, même si cet exercice de création est tout à fait intéressant à faire. Il existe des livres qui regroupent plusieurs contes thérapeutiques selon différents thèmes populaires qui peuvent grandement t’aider. Si tu es à l’aise avec l’anglais, je t’invite à découvrir Susan Perrow. Sinon, il y a chez Eyrolles une belle collection de contes thérapeutiques illustrés pour les enfants. J’ai également trouvé un autre auteur très intéressant dont le livre est en français cette fois-ci. Il s’agit de Jacques Salomé, Contes à guérir, contes à grandir.

Mon cadeau

Si tu désires en apprendre davantage sur le conte thérapeutique, j’ai préparé un petit dossier sur le sujet que j’offre à tous mes abonnés. Si tu es déjà abonné à mon info lettre, tu le recevras par courriel. Pour les autres, il suffit de vous abonner ici.

Tu y retrouveras la traduction et l’adaptation de 3 contes tirés du livre de Susan Perrow sur des thèmes très populaires;
1 La peur
2 Le désir de possession
3 Séparation des parents

Conclusion

En terminant, il faut savoir qu’il peut être nécessaire de répéter la même histoire à plusieurs reprises à nos enfants avant qu’ils ne s’en imprègnent et la laisse agir sur eux. Relis-là donc aussi souvent que nécessaire et aussi longtemps que tes enfants la réclameront!

Et n’hésite pas à leur faire découvrir une nouvelle histoire thérapeutique pour chaque problématique importante ou récurrente de votre quotidien. Mais on y va avec une seule histoire à la fois. Il faut lui laisser le temps d’agir!!

Vas-y, abonne-toi pour recevoir 3 beaux contes thérapeutiques tout à fait gratuitement… c’est mon cadeau pour ta famille!!

Bonne lecture et bonne guérison!!

Crédit photo: Merci à Engin Akyurt pour sa superbe photo!

Sous-verres d'intention

Sous-verres d’intention pour se souvenir…

Facebook peut être une source d’inspiration merveilleuse. Dernièrement, j’y ai fait une belle découverte que je voulais te présenter pour bien débuter la nouvelle année. Une artiste a réalisé des sous-verres d’intention pour s’encourager à boire ses 5 verres d’eau par jour. Mais de quoi je parle?? Il faut lire la suite pour le découvrir!

L’idée nous vient de Lucie Cotting, une artiste qui donne des ateliers d’art dans la belle région de Granby à l’atelier 837. Comme elle avait de la difficulté à boire ses 5 verres d’eau recommandés par jour, elle a réalisé des sous-verres personnalisés sur lesquels figuraient ses intentions positives. Elle a réalisé plusieurs sous-verres d’intention et chaque matin elle dépose ses 5 verres d’eau sur les intentions qu’elle a sélectionnées pour la journée.

«Un bon verre de «douceur» quand on se tape sur la tête, ça fait du bien… ou un verre de «lâcher prise» quand on s’accroche désespérément à une idée…

Enfin bref vous comprenez le principe, de plus on m’a dit que c’est prouvé scientifiquement que mettre de bonnes intentions sur quelque chose, purifie et bonifie… Dr. Masaru Emoto a testé une théorie selon laquelle nos pensées et nos émotions ont des effets sur l’eau… c’est vraiment étonnant.»

(suite…)

bonnes résolutions

Truc pour tenir tes bonnes résolutions

Cet article participe à l’évènement “Votre meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions” du blog Devenez Meilleur. Ce blog regorge de sujets passionnants, voici un article qui a retenu mon attention. Votes pour mon article en cliquant ici.

Le truc infaillible pour tenir tes bonnes résolutions

Voici venir la période de l’année où tout le monde prend de bonnes résolutions. Mais comment tenir bon et les appliquer réellement? Allez, je te le dis tout de suite, le meilleur truc que je connaisse, le truc vraiment infaillible, la seule et unique façon de ne pas flancher est simplement de ne pas prendre de bonnes résolutions! Un peu facile me diras-tu? Mais non, attends, c’est que j’ai mieux à te proposer…

Commençons, bien humblement, avec mon point de vue sur les fameuses bonnes résolutions. Pour une personne allergique à l’autorité comme moi, elles sont très similaires à des ordres que l’on se donne à soi-même et je ne raffole pas vraiment des ordres. Mais ça, tu devais déjà l’avoir deviné! (suite…)

faire son bilan

Faire son bilan de l’année

Je propose de t’accompagner dans une activité qui aide à développer un regard bienveillant sur le chemin parcouru et par la suite à poser des intentions claires pour l’année à venir. Faire son bilan de l’année aide à prendre conscience de toutes nos réalisations ainsi qu’à identifier les secteurs qui mériteront plus d’attention de notre part durant les mois à venir.

Par où commencer pour faire son bilan?

Tout d’abord, prends le temps de t’intérioriser et de réfléchir aux mois qui viennent de passer. Cette activité ne se fait pas à la sauvette, il faut y mettre le temps nécessaire. Certaines personnes pourront faire le tour de leurs questionnements plus rapidement que d’autres, mais personnellement j’aime bien y consacrer plusieurs jours. Attention, on ne parle pas de temps plein là!

Prends le temps de visiter les différentes sphères d’activités de ta vie; ta famille, tes amis, tes amours, ton développement personnel, tes finances, ta carrière, tes loisirs, ta santé, ton habitation et ton environnement…

(suite…)

Boule de Noël

DIY Boule de Noël en feutrine et asclépiade

Connais-tu l’asclépiade? C’est une plante qui est promise à un bel avenir. On redécouvre ses nombreuses vertus et les industriels pensent à l’utiliser pour rembourrer des vêtements d’hiver à cause de ses propriétés isolantes et hydrophobes. Aussi appelée soie d’Amérique ou soyer du Québec, elle est également utilisée dans la fabrication d’oreillers et de douillette… ou de boule de Noël! C’est du moins ce que ma fille en a fait ;)

L’asclépiade pousse un peu partout sur notre terrain. À chaque année, les enfants s’amusent à en ouvrir la coque et à faire voler son contenu. Les semences trouvent ainsi facilement le moyen de produire un peu plus chaque année. Mais cette année, ma fille leur a trouvé une nouvelle utilité! (suite…)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...