Décor en papier mâché pour le théâtre

Ce n’est pas la première fois que je te parle de papier mâché sur ce blog. Je t’ai présenté la technique du papier mâché, une recette de colle, de même qu’un DIY pour réaliser un bol. Cette semaine, je te présente un décor en papier mâché que j’ai réalisé pour la pièce de théâtre de ma fille. J’ai dû attendre un peu avant de t’en parler, car on voulait garder la surprise pour les parents de l’école!

On m’avait demandé de créer une tête d’éléphant. Ma première idée avait été de travailler la structure avec de la cage à poule. À cette période de l’année, la neige m’empêchait d’avoir accès à notre stock de broche entreposé dans un cabanon extérieur. Comme le temps filait rapidement et que la neige prenait son temps pour nous libérer le passage, j’ai eu l’idée de travailler avec du carton. Bon! je l’avoue, j’étais trop paresseuse pour aller dégager le chemin. J’avais assez pelleté de neige durant l’hiver comme ça! En passant, savais-tu que ma ville détient le record mondial d’accumulation de neige? Je te dis ça comme ça, ce n’est absolument pas pour justifier ma paresse!!

Toujours est-il que j’ai redécouvert cette matière très intéressante qu’est le carton ondulé. Il est très souple et permet de réaliser de belle rondeur. C’est en plein ce dont j’avais besoin.

Réalisation de mon décor en papier mâché

décor en papier mâché

La base de ma tête d’éléphant aura été réalisée en gonflant une grosse balloune. Par la suite, je suis venue y coller du carton ondulé pour réaliser la trompe et les défenses.

Quelque chose clochait… Mon éléphant devait être un éléphant adulte et imposant. Mais il ressemblait à un petit bébé. Internet est, encore une fois, venu à ma rescousse en me fournissant de très belles images. C’est alors que j’ai réalisé que la trompe de mon éléphant était non seulement trop courte, mais elle était également trop mince au niveau de la tête.

Heureusement, le papier mâché est un médium qui pardonne facilement. J’ai coupé la trompe de mon éléphant et augmenté la grosseur de celle-ci à partir de la tête. Je n’ai eu qu’à y recoller la première trompe plus loin quand elle a diminué jusqu’au même diamètre.

décor papier mâché

Plusieurs couches de papier journal auront été nécessaires pour réaliser ce décor en papier mâché. Je voulais qu’il soit suffisamment solide pour résister à la manipulation par les enfants. J’en ai également profité pour travailler la texture de la trompe en trois dimensions.

Par la suite, je me suis amusée à y ajouter de la couleur. Les yeux ont été réalisés avec de la pâte fimo que j’ai peinte par la suite.

Voilà le résultat final. Une superbe tête d’éléphant, légère et solide. Ce décor en papier mâché pourra servir encore pour plusieurs autres représentations, mais il me reste une étape à terminer…

J’avais manqué de temps pour protéger mon travail avec une bonne couche de vernis avant la première de la pièce. La peinture en a un peu souffert. Je vais donc devoir faire quelques retouches avant de vernir mon décor en papier mâché pour lui assurer une meilleure pérennité. Dès que le soleil se pointera le bout du nez pour quelques jours d’affilée, je m’installerai dehors pour réaliser cette couche de protection.

Si un jour tu dois, toi aussi, réaliser un décor de théâtre, pense au papier mâché. Il est vraiment très versatile!!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • technique du papier mâché étapes