Top 6 des activités artistiques à proposer aux enfants

Quelles sont les meilleures activités artistiques à faire avec des enfants? Et quels matériels d’art privilégier pour initier les enfants à l’art? J’ai posé ces 2 questions à une professeure d’art Waldorf. Lise-Anne Champigny nous présente le top 6 de ses activités artistiques préférées à faire avec des enfants.
Avant de parler de ses choix, elle précise bien qu’elle a fait une sélection d’activités artistiques et non de bricolage. Le but étant de faire vivre aux enfants une expérience qui fasse du bien à l’âme et qui nourrisse vraiment l’être.

Elle souligne le fait que la qualité du matériel fait vraiment une grande différence dans l’expérience artistique. C’est la raison pour laquelle elle mentionne parfois certaines marques. On débute immédiatement avec la première proposition;

Tableau d’ardoise

La grandeur minimale d’un bon tableau d’ardoise noir devrait être de 2 pieds par 3 pieds. Si l’espace disponible le permet un tableau de 3 pieds par 4 pieds est encore mieux.

Les craies

La qualité des craies et les couleurs qu’elles permettent de rendre sur un tableau noir font vraiment une grande différence dans le rendu final. Lise-Anne privilégie les craies pour tableau Mercurius – 12 couleurs assorties.

Ce que Lise-Anne en dit;

• Les enfants ressentent souvent beaucoup plus de liberté face à un tableau d’ardoise que face à un papier. Le simple fait de savoir qu’il est possible et très facile d’effacer à un effet libérateur important chez la plupart des enfants.
• Les enfants d’âge scolaire ont vu leurs professeurs travailler au tableau et sont fiers de faire comme eux.
• On peut faire dessiner plusieurs enfants sur le même tableau. Il suffit de diviser celui-ci en sections et de les laisser s’exprimer.
• Il s’agit d’une activité que l’on peut proposer à de très jeunes enfants et qui les intéressera longtemps. Même les adultes se laissent tenter par les couleurs fortes de ces craies aux pigments hors de l’ordinaire.

Pour que vous puissiez bien comprendre de quoi il en retourne, je vous mets un lien vers la vidéo d’un artiste qui travaille sur un tableau d’ardoise. Vous constaterez par vous-même que ça n’a rien à voir avec les craies ordinaires!

Tissus de soies

Dès l’âge de 2 ou 3 ans, vous pouvez proposer à vos enfants ces pièces de soie qui servent autant à se costumer qu’à créer des décors pour leurs spectacles ou pour les jeux avec des figurines.
Lise-Anne aime bien jumeler l’utilisation de ces carrés de soie avec celle de bouts de bois qu’elle trouve en forêt. De différentes formes et grosseurs, elle les nettoie, les fait sécher et les coupe en longueurs variées.
Parfait pour développer l’imaginaire des enfants, ces éléments se marient pour créer des paysages de toute beauté. On utilise les bouts de bois autant au-dessus qu’en-dessous des tissus pour former des dénivellations. On transforme un tissu bleu en rivière et on peut superposer les différentes couleurs de soie pour créer de nouvelles teintes.
Lise-Anne se permet même l’utilisation de pierres semi-précieuse dans l’élaboration de ces paysages féériques. Pour intéresser aussi les garçons, ajoutez des rails de chemins de fer et laissez-les s’amuser!!

Pastel sec

Si vos enfants ont aimé dessiner avec des craies, ils aimeront probablement aussi les pastels secs. Encore une fois, la qualité du matériel est importante. Ici, Lise-Anne ne mentionne pas de marque mais suggère de choisir un bon papier et de réserver cette activité à des enfants plus âgés.

Il faut que ces derniers soient intéressés à investir du temps sur leur création. Trop jeunes, les enfants sont davantage dans la production à la chaîne et utilisent un papier après l’autre sans mettre l’effort requis pour le travail au pastel sec. Par contre, quand les enfants atteignent les 9 à 11 ans, ils sont prêts pour ce travail qui demande plus de raffinement. Ils peuvent jouer avec les nuances en frottant les couleurs avec les doigts ou y aller directement avec les bâtons de pastels.

Cette activité artistique intéressera les enfants pendant plusieurs années… Certains adultes en font encore!

Argile

Le modelage de l’argile est une activité parfaite pour recentrer un enfant agité. Jouer avec la terre nous «ground». C’est bon à savoir!!

Il existe de l’argile sans cuisson qui sèche à l’air, mais on peut aussi très bien travailler avec de l’argile régulière. Lise-Anne s’amuse même à refaire le processus de préparation de l’argile en faisant tremper d’anciennes pièces qu’elle aura d’abord concassées. Il faut y mettre le temps, mais il est tout à fait possible de retravailler avec l’argile qui avait déjà séchée.

En plus de faire des sculptures avec l’argile, on peut aussi proposer aux enfants de réaliser des personnages et des animaux avec lesquels ils pourront jouer.

Ce matériel amène également les enfants à découvrir le domaine de l’artisanat avec la réalisation d’outils du quotidien tels que de la vaisselle. Sachez toutefois que les pièces produites ne seront imperméabilisées qu’avec une cuisson adéquate. Si vous n’avez pas accès à un four, il est préférable de fabriquer de la vaisselle pour les jeux seulement!

Cette activité peut être proposée aux enfants de 7 à 8 ans et plus.

Laine à feutrer

Dans l’image ci-dessus, le gazon est fait avec un tissu de soie tandis que l’eau est en laine à feutrer. Les personnages sont également réalisés en laine feutrée.

Nous connaissons surtout deux techniques de feutrage, soit le feutrage à l’eau et le feutrage à l’aiguille. Lise-Anne nous propose ici une troisième alternative beaucoup plus accessible aux jeunes enfants. Il s’agit tout simplement d’utiliser une pièce de feutrine sur laquelle les enfants viendront appliquer de la laine à feutrer pour créer des images. Les fibres s’accrochent les unes aux autres et permettent de superbes effets. Une fois l’exercice terminé, on peut récupérer les fibres de laine pour une prochaine utilisation.

Pour une expérience optimale, Lise-Anne suggère l’achat de laine Mérinos. Cette laine est si douce et fine que l’on croirait travailler avec les cheveux d’un ange… C’était tellement poétique que je lui ai volé ses mots!

Je ne connaissais pas cette alternative et en grande curieuse, je l’ai testé avec plaisir. Je dois vous avouer que je me suis moi-même laissée prendre au jeu. J’ai aussi beaucoup aimé jouer avec différentes couleurs de feutrine comme fond pour le départ de la création. J’ajouterais qu’il est possible de conserver une création particulièrement intéressante en la travaillant à l’aiguille par la suite. Je vous reparlerai assurément de cette technique artistique sur ce blog… C’est à suivre.

Aquarelle

Pour terminer ce tour d’horizon, l’aquarelle est une activité qui demandera plus d’implication de la part du parent accompagnateur. Débutons avec les recommandations au niveau de l’achat de matériel.

Pigments d’aquarelle

Lise-Anne nous suggère fortement l’achat d’une aquarelle liquide plutôt qu’en pastille. Le kit de 6 couleurs de la Cie Stocmar est parfait pour expérimenter les différentes variantes d’intensité de couleurs.

Le papier

Pour le papier, elle considère qu’il faut au minimum un papier d’une épaisseur de 250 grammes/m 2. Un bon papier permettra à l’enfant de travailler sans que le papier ne gondole, ne granule ou ne fasse des trous.

Le support

Une planche de bois mince un peu plus grande que le format du papier est nécessaire ainsi qu’une bonne bande collante pour fixer la feuille de papier.

La technique

Il faut tremper le papier dans un bac d’eau, humidifier notre planche de bois et fixer la feuille avec la bande collante. Faites attention d’éliminer toutes les bulles d’air sous le papier avant de le fixer. Cette étape évite au papier de gondoler. Si vous voulez aller plus rapidement, collez le papier sur la planche de bois et mouillez entièrement le papier à l’aide d’une éponge.

Le mélange des couleurs

Lise-Anne décrit cette étape comme un rituel ou encore une expérience de chimie a faire avec les enfants. Comme les pigments de couleurs liquides de la marque sont extrêmement denses, il faut les diluer dans l’eau. On se dote donc de petits contenants dans lesquels on effectue les mélanges. Il est important de tester l’intensité de notre mélange et d’ajuster jusqu’à l’obtention de la couleur souhaitée.

Si l’enfant est jeune, on peut proposer une seule couleur à la fois. À mesure que l’enfant prend de l’expérience, il est possible d’ajouter de nouvelles couleurs. N’allez pas trop rapidement avec l’introduction de ces couleurs si vous ne voulez pas vous retrouver avec une aquarelle entièrement grise ou brune. Notez que la grande qualité de cette aquarelle permet de s’amuser vraiment beaucoup et longtemps simplement avec le jeu d’intensité des couleurs.

Prévoyez un pot d’eau claire pour rincer le pinceau entre l’utilisation de chaque couleur.
Voici un lien vers des explications supplémentaires que j’ai trouvé sur le site de Mercurius.

Cette activité peut être proposée aux enfants à partir de l’âge de 6 à 7 ans, toutefois, sachez que la supervision d’un adulte est nécessaire.

Lise ajoute que l’aquarelle aide les enfants très perfectionnistes à relâcher la pression et apaise l’âme.

Où trouver les produits pour vos activités artistique en famille

Au Québec, vous pourrez trouver les aquarelles de la cie Stocmar, les craies Mercurius de même qu’une belle sélection de laine à feutrer à la boutique de la Grande Ourse. Certains produits n’étaient pas encore sur leur boutique en ligne, mais devrait être ajouté sous peu.

Comme la plupart des produits mentionnés viennent d’Europe, il sera assurément plus facile pour nos chers voisins de se les procurer.

Voilà, j’espère que cet article vous aura aidé à trouver de belles idées pour initier vos enfants à l’art tout en répondant à leurs besoins spécifiques. De mon côté, je vais certainement mettre davantage d’activité d’aquarelle à l’horaire avec ma petite perfectionniste en herbe!!

Partagez cet article si vous connaissez un parent qui pourrait bénéficier de ces précieux conseils pour aider son enfant avec une pratique artistique adéquate.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...