Un conte pour nourrir l’imaginaire des enfants

Une belle façon de démarrer une activité pour lui donner un sens et développer l’intérêt des enfants est d’utiliser la magie d’un conte. Mais avant, pour bien vous faire comprendre le principe, je vais vous demander un exercice de mémorisation. Retournez à l’époque de votre enfance et souvenez-vous comment vous vous sentiez assis à votre pupitre d’école quand le professeur vous faisait apprendre des trucs que vous détestiez et qui ne faisaient aucun sens pour vous. Des trucs dont vous ne pouviez absolument pas trouver une utilité concrète dans la vie de tous les jours.

Si comme moi, votre bête noire était l’algèbre, rappelez-vous à quel point vous avez trouvé ridicule le fait d’apprendre des équations complètement absurdes où l’on additionne, multiplie, divise et torture des lettres! Non mais, les lettres sont faites pour écrire de la poésie, pas des mathématiques!!

Si au lieu de vous répondre par des phrases toutes aussi dénuées de sens pour l’enfant que vous étiez dans le genre de cette description :

Qu’est-ce que le raisonnement algébrique? La pensée ou le raisonnement algébrique implique la formation de généralisations tirées d’expériences avec des nombres et des calculs, la formalisation de ces idées à l’aide d’un système de symboles significatifs et l’exploration des concepts de régularité et de fonction.

(Van de Walle, Karp, et Bay-Williams, 2011, p. 262)

Imaginez ce qui se serait passé si le professeur avait réussi à vous faire comprendre la raison pour laquelle on avait inventé l’algèbre. Imaginez si le professeur avait réussi à vous démontrer son importance dans le monde avant de vous l’enseigner au lieu de vous bourrer le crâne sans y rattacher des images qui vous parlent. Peut-être que vous n’auriez pas détesté autant l’algèbre.

C’est un peu ce que le conte peut faire pour votre enfant. Bon, vous vous demandez où je veux en venir n’est-ce pas? Imaginez que votre professeur se soit servi du conte pour vous faire voyager dans le temps et vous faire découvrir le début de l’algèbre en Babylone et qu’il vous initie aux premiers calculs avec des problèmes concrets que les habitants ont pu vivre. Est-ce que les images feraient plus de sens dans votre tête d’enfant? Je pense que oui.

En tout cas, c’est la façon dont ma fille apprend. Elle a la chance de fréquenter une magnifique école alternative où l’addition est un personnage. C’est Monsieur Plus, il est gros et toujours habillé de vert, il porte une longue cravate et une ceinture qui se croise à la hauteur de sa taille. Il est toujours joyeux et a de belles grosses joues en santé. Tandis que Monsieur Moins est grand et mince. Il ne porte pas de cravate mais a toujours une belle ceinture. Il est triste quand il rencontre des gens qui n’ont rien et distribue généreusement ses avoirs.

Tous les enfants n’ont pas la chance de fréquenter une telle école. Mais vous, en tant que parents, vous pouvez nourrir l’imaginaire de vos enfants en proposant des activités ludiques qui les enchanteront. Vous pourriez par exemple leur lire un conte sur les lutins et leur proposer une activité extérieure par la suite. Pourquoi ne pas partir faire une cueillette dans la nature et construire un petit village de lutin au pied d’un arbre dans votre cour. Vous n’avez pas d’arbre? Peut-être que les lutins habitent les plates-bandes de fleurs par chez vous? Ou peut-être qu’ils vivent dans un pot au pied d’une plante à l’intérieur même de votre maison? Vous ne les avez jamais surpris en train de faire une salutation au soleil?

Lutin - Thad Zajdowicz

Tiens, j’ai envie de vous offrir un conte.

Il était une fois un vieux, très vieux lutin grincheux

Il habitait la vieille forêt aux arbres tordus. Notre vieux lutin n’avait pas toujours été aussi grincheux. Oh non!! Au temps de sa jeunesse, il était plutôt joyeux. Le soleil atteignait plus facilement sa demeure. Les arbres étaient bien entretenus par ses nombreux amis enchantés et les fleurs coloraient et embaumaient les parterres. 

Mais le temps a filé à toute vitesse. Le lutin qui travaillait très fort dans la mine voisine n’a pas vu que ses amis désertaient tranquillement le territoire pour s’établir ailleurs. Avec le départ de ses amis enchantés, la forêt a perdu de sa belle magie. Et le lutin en prenant de l’âge est devenu de plus en plus grincheux.

Il avait oublié de prendre le temps de remercier ses amis pour leur magie. Il avait oublié de prendre le temps d’admirer la beauté qui l’entourait, il était bien trop occupé à travailler! Du coup, les habitant enchantés de la forêt se sont senti délaissés, mal aimés et ont tous décidé de chercher refuge ailleurs. Un par un ils sont partis dans cet ailleurs où l’on prend le temps de respirer l’air pur du matin, où l’on s’arrête pour admirer les fleurs qui poussent gaiement et les animaux qui batifolent dans l’herbe.

Et notre lutin a vieilli et est devenu encore plus grincheux. Si bien qu’il habite maintenant complètement seul au fond de sa forêt aux arbres tordus. Car même les arbres sont devenus grincheux… à leur manière. Sans la joie de vivre des êtres magiques de la forêt, ils se sont repliés sur eux-mêmes.

Mais une légende veut qu’un jour, des enfants redécouvriront ce lieu autrefois rempli de grande magie et de beauté. La légende dit que quand les rires des enfants retentiront à nouveau dans ce lieu, les arbres se tiendront à nouveau bien droit et tendront leurs branches majestueuses vers le ciel, laissant à nouveau pénétrer les rayons dorés du soleil sur la maison du vieux lutin grincheux.

Et quand viendra ce jour, nous espérons tous que le vieux lutin grincheux aura enterré son grinchage tout au fond de la mine et qu’il apprendra enfin quelques pas de danse. Car, c’est sa joie de vivre qui attirera à nouveaux des êtres magiques dans ces lieux.

Maintenant, tout le monde dehors! Dame Nature vous offre plein de trésors. Allez construire la maison du lutin qui élira domicile chez vous et pour vous inspirer, je vous ai préparé un tableau Pinterest.

C’est une belle activité pour les plus petits qui découvriront les lois de l’équilibre en empilant des pierres et des branches. Les plus grands pourront y découvrir les bases du design d’aménagement et découvrir différents matériaux de construction. Le tout, en explorant la nature environnante, en identifiant de nouvelles plantes et en bonus, vous aurez du plaisir en famille!

N’oubliez pas d’immortaliser vos chefs d’œuvre de design en prenant des photos. Et, si le cœur vous en dit, venez les partager avec nous en me les envoyant à l’adresse suivante vibrerparlart@gmail.com.

Bonne création!!

Myriam

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • un conte imaginaire enfants