Transmettre notre passion à nos enfants

Cet article participe à un événement inter-blogueurs ayant pour thème «mes passions». Plusieurs blogueurs ont écrit sur ce même thème et je vous présenterai un article résumé avec les liens vers ces derniers dès la semaine prochaine. C’est donc à suivre si le sujet vous intéresse!!

Mon blog traite d’art, d’univers artistiques, de DIY et de bricolage en famille. Ce ne sera pas une surprise si je vous avoue que je tente par tous les moyens possibles de transmettre ma passion à ma fille, maintenant âgée de 7 ans. J’ai été chanceuse, elle a toujours aimé bricoler, elle aussi, comme la plupart des enfants d’ailleurs. Mais il y a des trucs pour arriver à partager une passion pour la création avec nos enfants et à les y intéresser. Je vais vous en révéler quelques-uns dans cet article.

Astuce numéro 1: Être à l’écoute de leurs goûts personnels

Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque. À vous, en tant qu’adulte, de proposer des activités qui sauront plaire. Un enfant très actif qui aime bouger pourra peindre tout aussi bien qu’un enfant plus calme et réservé. Le secret peut, par exemple, simplement résider dans le format proposé. Si ma fille avait tendance à être intimidée par un grand format, un autre enfant y verra peut-être un défi à sa mesure. Offrir des spatules plutôt que de petits pinceaux peut aussi être une option intéressante pour certains enfants.

Petit conseil, pour tester le tout sans devoir passer des heures à faire le ménage suite à vos premières expérimentations; allez jouer dehors! J’ai déjà travaillé en garderie et une de nos belles activités était de dérouler un très long papier et de le coller sur la clôture. On mettait les enfants en costume de bain, on leur fournissait de la peinture à doigts, des pinceaux, des spatules, des éponges et on les laissait s’amuser. L’activité se terminait par une joyeuse baignade!

C’est une excellente façon de découvrir les différentes personnalités des enfants et leurs façon d’interagir. Si certains se concentrent sur une petite surface et y travaille méticuleusement, d’autres n’auront jamais assez d’espace et tenteront d’empiéter sur le voisin. C’est la raison pour laquelle le papier doit être plus long que l’espace assigné au départ à chaque enfant. De cette façon, ceux qui ont besoin d’espace pour s’exprimer peuvent se déplacer et laisser leurs traces à différents endroits. C’est une belle activité à proposer pour les anniversaires et les fêtes de famille. Il suffit d’installer une feuille pour les enfants et une autre pour les adultes, vous pourriez être surpris de voir qui se laissera tenter par la création!

Astuce numéro 2: Le type de personnalités

Ma fille est du type observateur et elle hésite beaucoup avant de se lancer. Pour la mettre à l’aise, j’ai souvent dû commencer moi-même l’exercice que je lui proposais, tout en l’encourageant à me suivre. Une fois lancée, elle prenait sa place, me demandant même parfois de la laisser continuer toute seule. Pour d’autres enfants plus entreprenants, il faudra plutôt prendre le temps d’expliquer adéquatement le projet, d’établir clairement des règles précises avant de leur donner accès aux outils. Car une fois partie, ils foncent et ils n’écoutent plus rien, ils sont dans leur bulle de création.

paint-Cagatay Cevik

Astuce numéro 3: Prévoir plusieurs projets

Les enfants ne sont pas différents de nous, ils aiment avoir le choix. Si vous prévoyez une activité de bricolage, il est donc intéressant de proposer différentes avenues, d’en parler avec votre enfant pour le laisser participer aux choix d’activités. C’est de plus en plus important à mesure que l’enfant vieilli.

Astuce numéro 4: Ne pas chercher à contrôler le résultat

Si votre enfant dessine une pomme mauve, ne cherchez pas à lui expliquer que les pommes ne sont pas mauves. Cherchez plutôt à comprendre pourquoi il colore ainsi sa pomme. Il est peut-être en train de peindre un paysage du pays imaginaire Mauve. Il a peut-être repéré un reflet de lumière qui filtre à travers un vitrail et qui donne l’impression que la pomme qu’il regarde est effectivement mauve. Qui sait, il est peut-être aussi en train de témoigner de la couleur des sentiments qui l’habitent sur le moment. L’important n’est pas le résultat, mais l’expérience, son expérience. Je crois personnellement qu’il ne faut pas chercher à contrôler le résultat final, mais plutôt laisser l’imagination se déployer, laisser l’enfant faire ses propres expériences et développer ses capacités, son sens artistique et son estime personnel.

J’avoue que parfois, la tentation est grande de vouloir diriger, mais la société viendra poser des limites suffisamment rapidement dans la vie des enfants. La création artistique est un des derniers refuges où notre imaginaire peut se laisser aller sans pression et l’enfance est tellement riche en couleur, qu’il est préférable de laisser libre court à l’expression artistique. C’est également un bon service à rendre à l’adulte en devenir, qui saura ainsi, se laisser aller à la fantaisie, oublier le stress de ses journées d’adulte en se replongeant dans ce monde imaginaire qu’il aura découvert durant son enfance.

Porte peinte

Astuces numéro 5: Proposez des trucs d’envergure et exposez le travail de vos enfants

Il est toujours intéressant d’avoir un espace dédié à l’exposition des chefs d’œuvres de vos artistes en herbes. Ils seront alors fiers de leurs réalisations et en parleront avec gaité aux visiteurs. Mais attention de ne pas exposer des œuvres qu’ils n’apprécient pas! Ils sont les créateurs et ils ont droit au chapitre quand vient le moment de décider ce qui peut et ne peut pas être présenté aux regards extérieurs!

De même pour développer leur assurance, il n’y a rien de tel qu’un projet ambitieux qui perdure dans le temps ou qui a un réel impact dans son environnement. Voici un exemple que j’ai réalisé avec ma fille dernièrement…

Chez nous, l’accrochage sur les murs est pratiquement inexistant. La maison est à aire ouverte et en longueur. D’un côté, il y a plusieurs fenêtres ainsi que les armoires de la cuisine, tandis que de l’autre il y a une enfilade de portes. J’ai donc pensé utiliser les portes comme support d’œuvres d’art. Nous avons débuté notre aventure par la porte de la chambre à coucher de ma fille. Il aura donc fallu négocier sur le thème à peindre sur la dite porte. Elle voulait soit un mandala, soit la princesse Mérida, experte du tir à l’arc. Quand j’ai choisi le mandala, elle s’est mise à insister pour le deuxième choix. La solution négociée aura donc été de peindre un mandala incluant des flèches.

Attention toutefois si vous optez pour ce genre de projet, car vous devrez vivre avec le résultat! Et je parle par expérience, ma fille qui est habituellement très appliquée à décidé de travailler un peu plus free style sur ce projet. Alors même si nous nous étions entendues sur le thème et les couleurs avant de débuter, même si nous avions fait des esquisses du produit final, la réalité a été toute autre. C’est très loin de ce que j’avais imaginé avec elle et il est hors de question de repeindre la porte même si je n’en suis pas tout à fait satisfaite. Car elle, elle en est très très fière!

Astuce numéro 6: Tout peut changer!!

Quand l’enfant vieilli, il change, prend de l’assurance et développe ses propres goûts qui peuvent parfois différés des vôtres. Il est donc important de rester à l’écoute, d’y être attentif et surtout, de garder l’esprit ouvert!

J’espère que ces quelques astuces vous inciteront à créer avec vos enfants. C’est une activité qui contribue vraiment à développer de belles relations avec eux et qui nous rapprochent réellement. Pour plus d’idées de bricolage en famille, visitez la zone enfants de mon blog et inscrivez-vous à mon infolettre en demandant votre guide les 12 astuces pour booster votre créativité !

Crédit photo: La photo en Une de Alfonzo Diaz, tandis que la deuxième est de Cagatay Cevik.

Myriam

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...